Maison de retraite Stolz-Grimm © 2015.  Mentions légales

Un site de plus de 1 000 ans d'histoire

La Maison de retraite STOLTZ-GRIMM occupe un site chargé d’histoire : une partie de l’abbaye d’Andlau, un site majeur dans l’histoire religieuse de l’Alsace.

L'abbaye d'Andlau doit son origine, d'après la légende (vers 887), aux indications d'un ours. L'Impératrice Richarde, femme de Charles le Gros, voulait fonder un monastère. Ayant prié sur le tombeau de Ste Odile, elle eût une vision qui l'engageait à bâtir son monastère à l'endroit où elle verrait une Ourse avec ses petits. La légende indique qu'un jour où l'impératrice se promenait au bord du ruisseau de l'Andlau, elle vit un Ours qui creusait un trou dans la terre pour enterrer un Ourson mort. Richarde décida d'ériger l'abbaye à cet endroit.  

De ce monastère carolingien du IXème siècle, il ne reste pas grand- chose aujourd’hui si ce n’est le massif occidental de l’église abbatiale et la crypte, trésors de l’architecture romane en Alsace. En effet, l’abbaye, une fondation dotée de nombreux biens et donc très riche, ne souhaitait rester dans les murs médiévaux !

La commission des menus

Abbesse d’Andlau

Elle conduisit les travaux de la transformation de l’abbaye au XVIIIème.

Au XVIIIème le site subit une transformation d’envergure. L’église abbatiale romane fut en grande partie démolie en dehors de la base du massif occidental et rebâtie en style baroque.  De même les bâtiments conventuels ne pouvaient convenir au rang des chanoinesses en cette période florissante qu’était le XVIIIème. Aussi l’Abbesse fit-elle ériger un nouvel hôtel abbatial (le logis de l’Abbesse et des Chanoinesses).

STOLTZ-GRIMM, l’origine du nom

En 1896, le Dr Alexis STOLTZ, médecin gynécologue de renom natif d’Andlau, décide de léguer une grande partie de ses biens à sa ville de naissance. Il a en revanche un projet : construire un hôpital à Andlau. Le médecin ne pourra mener ce projet à terme mais il le confie à Eugène BECOURT chargé d’exécuter son testament. Une part du legs doit être directement affectée à ce projet.

La nièce du Dr STOLTZ, Melle Sophie Amélie GRIMM suivra la volonté de son oncle. Elle joint à ce legs une partie de ses biens personnels pour faire aboutir le projet.

De cette donation naîtra l’hôpital STOLTZ-GRIMM qui portera le nom de ses bienfaiteurs.

L'abbaye vers 1400

Les derniers vestiges du cloître.

Baies de la salle du Chapitre.

 

Le logis abbatial du XVIIIe.

Achevée en 1759, cette résidence princière de l’Abbesse et des chanoinesses d’Andlau abrite aujourd’hui la maison de retraite.

 

Hospice puis Hôpital Rural, l’établissement subit un ultime changement en 1986. Les hôpitaux de secteur se développant (Obernai et Sélestat), celui-ci devient la « Maison de Retraite STOLTZ-GRIMM ».

En 1993, commence la construction d’une nouvelle aile plus moderne appelée : L’Orangerie. Les résidents y emménageront en mars 1995. Enfin une opération de grande envergure sera conduite entre 2008 et 2013 en vue de réaménager le site et le rendre conforme aux exigences récentes en matière de sécurité et d'accessibilité.

Monument du Dr STOLTZ

Ci-dessous: Vue d’une partie du site de l’abbaye d’Andlau.

Maison de retraite